Séquences time-lapse : supprimer les scintillements & tremblements

Ce tuto est la suite de cet article de conseils pour vos time-lapses.

Trop de vent, des conditions de lumière difficiles, une guerre thermonucléaire globale ; il est facile de ruiner une séquence time-lapse suite à des calamités météos, techniques, humaines …
Cela se traduit généralement de deux façons, en solo ou duo : scintillements & tremblements.

  • Les scintillements, ou papillotements en bon françois (flickers en anglais), sont les pénibles variations d’expositions dans une suite d’images. On les rencontre parfois dans des situations de lumières difficiles comme une transition jour/nuit quand la lumière devient rare, quand un ciel nuageux tumultueux génère des variations de luminosité d’une seconde à l’autre, etc..
  • Les tremblements,(camera shake en anglais) Leurs origines peuvent être assez difficiles à déceler. Vent, vibrations sonores lors d’un concert/chez vous sur votre chaine hi-fi, vibrations de vos pas sur un plancher un peu trop lâche… voire, système de stabilisation de votre appareil ou objectif un peu trop sensible aux champs magnétiques ou autres, ça laisse beaucoup de possibilité. Les mouvements peuvent être des translations horizontales/verticales, des rotations ou des effets de zoom.

Avant de jeter votre séquence ruinée dans la poubelle de l’histoire des frustrations photographiques, on va essayer de sauver ce qui peut l’être de façon logicielle, et, ô joie, gratuitement. Mauvaise nouvelle pour les Mac-user ou autres Linuxiens, ces logiciels ne fonctionnent pour le moment que pour Windows XP  et versions postérieures.
Nous allons utiliser :

  • VirtualDub de Avery Lee : Site
  •  Deshaker V3.0 de Gunnar Thalin: Site
  • MSU Deflicker V1.3 de CS MSU Graphics & Media Lab: Site

VirtualDub est libre sous license GNU. Les deux plugins ne le sont pas mais restent gratuits. Deshaker est un freeware et MSU Deflicker est utilisable sans contrepartie seulement dans une utilisation non commerciale.  S’il s’avère qu’ils vous rendent de grands services, un petit don à leurs auteurs serait bienvenu. Bien que gratuits, ces outils sont puissants et efficaces, je n’ai eu aucun plantage ou bug ; que du bon. Ils méritent largement une rétribution.

Je ne vais pas entrer dans les détails du paramétrage de ces programmes, pour deux raisons : la première, je ne les connais pas tous, la seconde, les paramètres par défaut fonctionnent très bien pour la plupart des cas.
Même si je n’ai jamais eu à toucher aux paramètres de MSU Deflicker pour en tirer partie, Deshaker aura quand-même une attention un peu plus particulière, j’ai eu des séquences problématiques qui ont demandé  du temps à paramétrer, je ne développerai ici que les paramètres que j’ai eu à utiliser dans ces cas particuliers, et j’insiste sur le fait que dans des conditions « normales »(avec une bonne lumière), les paramètres par défaut de Deshaker font le job correctement.


1 : Installez VirtualDub et ses Plugins

Nous allons d’abord installer notre environnement de travail, VirtualDub, et ses deux plugins, DeShaker et MSU Deflicker.

Installez VirtuaDub sur votre disque dur. Localisez le chemin où il est installé (généralement C:/program files/VirtualDub).
Vous y trouverez un répertoire nommé « PLUGIN », c’est là que l’on va placer les deux plugins, ou modules complémentaires, DeShaker & Deflicker.

Démarrez VirtualDub, ouvrez une séquence d’images en cliquant sur « Files/Open Video File« .  Enormément de formats sont supportés, sauf les RAW). Pour cela, cliquez simplement sur la première image de votre séquence numérotée incrémentielle, VirtualDub chargera tout dans une seule séquence animée. (Fig. 1)

Fig.1 : Ouvrez votre séquence d'images

Cliquez ensuite sur « Video/Filters« , c’est ici que l’on va assigner les modules complémentaires installés dans le répertoire « plugins » de VirtualDub.(Fig. 2)

Fig.2 : Cliquez sur Video/Filters

Nous allons faire le rendu en deux fois, d’abord le traitement du scintillement, ensuite, supprimer les mouvements. Il est important de suivre cet ordre, il sera plus facile de stabiliser une séquence qui ne scintille plus.
D’abord, occupons-nous des scintillements.


2 : MSU Deflicker, supprimer les scintillements

Dans la fenêtre filtre du menu vidéo, cliquez sur le bouton « Add »(ajouter), une nouvelle fenêtre s’affiche avec la liste des filtres installés sur votre ordinateur (Fig. 3), sélectionnez « MSU Deflicker ».

Fig.3 : Sélectrionnez MSU Deflicker

Laissez les paramètres tels quels.

C’est tout ! Nous allons maintenant exporter la séquence avec la luminosité corrigé sous la forme d’une séquence d’images. C’est cette séquence nouvellement créée que nous traiterons pour enlever les tremblements. En temps normal, on peut utiliser plusieurs filtres en une seule passe pour gagner du temps, mais, vu la nature de Deshaker, qui nécessite deux étapes de calculs, ce n’est pas possible, et il faut faire deux passes, une pour appliquer Deflicker, l’autre pour Deshaker.

Cliquez sur « Files/Export/Image Sequence » (Fig.4)

Fig.4 : Exportez votre séquence d'image à la luminosité corrigé

Sélectionnez un nom de fichier et le répértoire ou stocker votre nouvelle séquence (Fig.5)

Fig.5 : Sélectionnez un nom de ficher et un répértoire pour exporter votre séquence

La première étape du traitement est maintenant terminée, vous pouvez fermer la séquence d’image.


3 : Deshaker, supprimer les tremblements

Pour commencer, ouvrez la séquence d’image créée précédemment avec Deflicker (ou votre séquence d’origine si vous n’avez ps eu à corriger les scintillements).

La particularité de Deshaker est de nécessiter deux passes, une où la séquence est analysée, l’autre où les résultats de l’analyse sont appliqués.

Allez dans « Video/Filters« , et sélectionnez Deshaker dans la liste. (prenez bien garde à supprimer Deflicker si il y est encore, sélectionnez le dans la fenêtre « Filters » et cliquez du « delete ».)
Le filtre est présenté sur 3 colonnes, une pour les paramètres de bases, une autre pour la première passe, la dernière concerne la deuxième passe.
Voici l’interface. (cliquez pour agrandir)

Nous allons procéder à la première passe, assurez-vous que le bouton « PASS 1 » est sélectionné dans la colonne de gauche.

Fermez la fenêtre en validant sur OK, retournez sur le banc de montage.
Pour appliquer la première passe, cliquez sur « play-0 » en bas de fenêtre (Fig.6).

Fig.6 : Cliquez sur "Play-0" pour appliquer la première passe.

Vous devez voir apparaitre des point blancs et rouges, qui représentent les vecteur symbolisant les mouvements de l’image. Les vecteurs blancs sont pris en compte pour le calcul de la correction de l’image, ceux en rouge ne le sont pas. (par exemple, si vous avez une séquence avec une voiture qui passe, les mouvements de la voiture ne doivent pas être pris en compte pour traiter l’image, seuls les mouvements de la caméra doivent être pris en compte, les mouvements détectes sur la voiture doivent donc être symbolisés par des vecteurs rouges.)

Il est temps maintenant de passer la seconde passe. Ouvrez « Video/Filter/Deshaker », sélectionnez « PASS 2 » dans la colonne de gauche. Validez et fermez la fenêtre de filtre.

Rembobinez la séquence, et re-cliquez sur « play-0 » pour appliquer la deuxième passe.(Fig.6).

Le traitement est maintenant fini, il reste à exporter cette nouvelle séquence d’image comme fait précédemment(Voir Fig.4 et Fig.5).

Voila !
Cet article sera complété très bientôt avec les paramètres de Deshaker vus plus en profondeur.

Un grand merci à l’auteur de Deshaker, Gunnar Thalin, pour son aide précieuse.

Laisser un commentaire